De Verzier

Cher prophète,

Je viens te dire combien résiste encore ici-bas pour te ressembler, combien je suis fière qu’Allah m’ai guidé.

O Rassululah, j’ai attesté que tu étais le messager de notre Très-haut et t’avoir à mes côtés aurait été le plus beau cadeau.

Je n’ai entendu de comportement plus noble que le tien, et lorsqu’une question me parviens, je me demande ce que j’aurais fais si tu aurais été des miens…

Ta communauté est belle, ta communauté est de toutes les couleurs et de toutes les origines, ça te ressemble mon prophète, c’est bien plus qu’un signe.

Je te parle d’honneur et c’est plus qu’une fierté, d’avoir été guidée alors que j’étais égarée.

J’aimerais remercier Allah et te rendre heureux, te montrer que nous sommes les meilleurs pour que se réalise ton plus cher vœux…

Moi, française et jeune convertie, je t’écris pour te dire que je suis épanouie et si…

Ta communauté te déçois en ses temps, pardonne nous, car tu es sûrement le 1er des derniers être-humain à avoir et être aimé par des milliards de personnes sans même qu’on ne t’es vu, ni hier, ni demain.

Merci… J’ai hâte de te voir.

Une servante d’Allah, une jeune femme de TA communauté.

De Aisha

Paix et salut sur toi, ô toi le bienheureux Messager de Dieu,

Paix et bénédictions sur toi ô le Bien-aimé Pluie d’amour et de paix sur toi ô toi qui a su regarder le monde avec compasion,

Paix et bénédiction sur toi pour qui mes larmes coulent sans que je ne puisse les retenir lorsque je lis sur ta mort

Paix et bonté sur toi dont l’âme revient à chaque prière que l’on demande à Dieu pour toi

Paix et bénédiction sur toi le bien-vivant

Paix et bénédiction sur toi qui a enseigné à Fatimah à regarder la vie future et non la vie présente

Paix et bénédiction sur toi et sur Fatima que tu as su élevé au rang le plus haut

Paix et bénédiction sur toi ô toi le meilleur des pères

Paix et bénédiction sur toi le prince des princes

Paix et bénédiction sur toi lumière des lumières

Paix et bénédiction sur toi qui a su élever la femme alors que ses droits étaient bafoués

Paix et bénédiction sur toi qui a su réunir les langues, les peuples, les couleurs, les nations

Paix et bénédiction sur toi qui il y a plus de 1436 ans a dit que tu étais notre frère

Paix et bénédiction sur toi qui a su être un si bon porteur du saint livre, de la lettre d’amour de Dieu à l’égard de l’humanité.

Paix et bénédiction de Dieu sur toi qui a donné aux fourmis et aux animaux leurs droits et ton amour

Je t’écris cette lettre pour me rapprocher de toi, car tu me manques. Si seulement je pourrais te voir plus souvent et entendre ta voix. Si seulement je pourrais te rejoindre ou recevoir ta visite bénie, alors mon cœur serait plus léger, moins triste. Il se remplirait de joie, de bonheur et pendant un temps jusqu’à notre rencontre éternelle, je pourrais supporter cette vie. Ya rassoul Allah, je ressens ton amour et je t’aime et j’aimerais que ma famille t’accepte, te reconnaisse et te fasse une place dans la famille afin que tu puisses partager nos vies.

Que la Paix et la bénédiction de Dieu continuent de nourrir ton être ainsi que notre connexion avec toi, ta famille et tes compagnons.

Aisha Soundouce

 

 

De El Fakhar

Ya Muhammad, salallahou ‘alayhi wassalaam

Ton prénom est porté tant de fois Tu invites à suivre une si tendre voie Ton prénom porte tant de foi
Tu parlais d’une si cendre voix

Sans crier, ton rappel traverse le temps A tes grands frères, Dieu a parlé des lois Que ta miséricorde en confirme les sens Tu appelles à éteindre la voix
A étendre la foi au delà des apparences Plus loin que ce que l’on pense

Cher Héritier de Muhammad, Saw

Eteins ta voix, rend hommage à l’éloquence
Al Bayan, ce n’est pas parler comme tu penses
Ni étaler ta science
La mort est peut-être l’étalon du sens
Connais-tu l’heure de ta mort ?
Alors pourquoi te crois-tu fort en jetant des sorts ?

Connais-tu l’heure de ta mort ?
Comment oses-tu réfléchir à la question !?!

Dieu a parlé aux abeilles pas aux Hommes
Quand elles se rassemblent elles produisent du miel Pas des normes ni des barils de fiel
Dois-je te faire un essaim ?

Ya Muhammad, Saw

Tu as inondé le seau de la prophétie Alors on s’abreuve de tes preuves Certains te reprochent ton épée
Mais sentent-ils l’épine dans leurs pieds Qui fait foi de leurs chemins

Au lieu d’épier la fumée des cheminées Ils pourraient étouffer
Ce qui nourrit le feu de leurs lendemain

Ya Muhammad, Saw

Foi, Loi, Faim

Doit-on imiter ta démarche ou ta patience Tes habits ou ta quête de science J’entends le parfum de ta voix
Tu es le milieu des milieux

La fin du début de la fin
Tu as en commun avec tes frères Que Dieu Subhanahu wa ta’ala vous a prescrit la faim

Ya Muhammad, Saw

Ce n’est pas parce que tu aimes les dattes
Que j’ai noté celle de ton rendez-vous
Ya Nabi tu as nous donné le meilleur des rendez-vous

Ya Muhammad, Saw

Si ta ville, Médine, avait un hymne : Salam… Salam… Salam…

De Hernandez

Mohammed (sws) le noble cavalier

 

Si je prend l’épée,

Je prend celle de la Futuwah.

Il est le chevalier de noble éthique,

Son armure n’est que amour,

Son épée la loi divine.

 

Mort à l’égo !

Crie son arme.

Mort au moi,

De votre âme.

Transperce mon coeur,

Oh douce lame.

Libère moi de tout sang impure.

Rend moi digne,

De combattre au côté du noble cavalier.

Jalouse, de sa monture,

De la terre sous ses sabots.

Oh , piétine moi !

Rend moi poussières !

 

Le noble cavalier,

a été revêtu de l’armure de l’humilité,

Son intérieur est vaste étendu,

De purs sang au galop.

Le sceau à son oreille brille,

à la lueur de son épée.

Il est le chevalier servant ,

Son code d’honneur,

vaut plus qu’un titre de noblesse.

Si j’ai l’honneur d’être membre de son sceau,

Je serai son humble servante,

au service de son ordre.

 

Longtemps j’ai attendu et cherché mon prince, ce chevalier qui viendrait me délivrer de ma tour de babel. J’ai enfin réalisé que c’était lui ( Mohammed (sws) ) mon chevalier, que je recherchais dans de simples valets et écuyers. Si je percevais une étincelle de lui , j’étais comme assoiffé et quand l’étincelle s’effaçait , effondré je retournais à ma quête. La longueur de ma tresse lancée vers lui , est à la longueur de mon amour et du désir de ta rencontre. Il est mon chevalier couvrant, celui qui m’enveloppe de son manteau. Sur sa monture céleste, il me délivre du tourment du Dragon et des maléfices des sorcières et enchanteurs.

 

Hernandez vanessa