De Lyes

O mon bien aimé, O mon très cher Mouhammed Habib Allah,

Qu’est-ce que vous me manquer…

Cette lettre sera certainement humidifiée par mes larmes..

Larmes d’un amoureux, d’un ancien désespéré qui a retrouvé l’espoir en vous cherchant, en vous redécouvrant.

Je n’ai jamais été doué pour m’exprimer mais dès que l’occasion de vous écrire s’est présenté, j’ai immédiatement voulu sauté le pas. Je m’excuse d’ailleurs de ne pas l’avoir fait avant.

Depuis ma plus tendre enfance, j’entends parler de vous. Mes parents ayant vécu sous une occupation et étant illettrés m’ont transmis tout ce qu’ils ont pu savoir de vous.

Plus tard en me cherchant (en fait mon cœur était anesthésié, j’étais en guerre avec tout, y compris moi-même), j’ai rencontré des personnes qui m’ont enseigné une image de vous. Dans cette image, votre humour, votre compassion, votre amour, votre gentillesse étaient absents. Vous n’étiez que « le modèle », « le coran qui marche », « l’époux de plusieurs femmes » etc..

Mais tout cela restait abstrait pour moi et ne m’abreuvait pas, j’avais toujours aussi soif de vous connaitre sans en recevoir des gouttes. Je m’assoiffais de plus en plus..

Mon cœur rejetait ce qu’on me disait sur vous. Au fin fond de moi, il y avait le petit enfant à qui sa maman avait réussi à lui transmettre tout l’amour qu’elle portait en vous. C’est là où j’ai reçu ma première claque.

Je me rendis compte que ma mère illettrée, qui pour moi ne connaissait pas grand-chose, vous connaissait en fait mieux que moi et que tous ceux que j’écoutais alors que nous étions tous lettré. Et elle était là devant moi depuis toute ces années. Vous chérissant, toute attentif dès lors que votre nom était évoqué. Ces lituanies chantant votre personne, elle qui fêtait votre date de naissance et tout ça depuis des années… Alors que moi qui soit disant vous aimait, je ne faisais rien de tout ça…

La deuxième grande claque, fut ce jour où je me retrouva dans un endroit où l’amour en vous débordait de partout ! Mon cœur y fut terriblement secoué et des larmes d’amour et de joie ont enfin pu couler sur mes joues…

Je n’oublierai jamais ce moment et remercie Allah de m’y avoir conduit.

Cet épisode de ma vie marque la renaissance de mon Cœur. Depuis, je « vis », je redécouvre des facettes que j’avais enfoui en moi. Je me redécouvre et apprends à vivre avec le réel message dont vous êtes l’honorable étendard. Je me laisse aller et que cela fait du bien ! en fait ce fut ma clé pour accéder à votre Amour. J’ai encore beaucoup de travail à faire et défauts à corriger. Mais maintenant je sais que vous aimez est un incroyable médicament.

O mon bien aimé qu’est-ce que je vous aime. Je vous aime et ne rate pas une occasion de chanter votre louange. Cet amour est un secours, grâce à cela je disciple des bien aimés d’Allah et ne suis plus une proie aux prédicateurs de haine et d’ignorance.

J’aimerais tellement vous voir, vous sentir, voir votre sourire.. SoubhanAllah vous occupez une place dans mon cœur que nul être humain n’a, et je ne pensais pas que cela était possible.

Mes péchés et défauts doivent terriblement vous attristez.. je vous promets de me battre pour honorer l’amour que je vous porte. Je garde espoir de vous voir et cela me donne de la force.

En vous écrivant des larmes ont effectivement coulé et plus surprenant des paroles sont également venus. Je souhaiterais vous les partager :

O mon Bien Aimé,

Je me croyais vivre et vous aimez,

Mais finalement mensonge cela était,

Une lumière dans mon cœur a été allumé,

Pour tout embraser et laisser à ce Coeur place qu’il méritait,

Je vous aime et transmettra cet Amour désormais,

Sous l’ombre de cette passion je resterais,

O Allah quel meilleur créature avez-Vous choisi !

Derrière ses pas je me refugie,

L’Amour a chassé les cris,

Vous célébrez quel bonheur avec mes 3 petits,

Devant eux je chante et apprends les lituanies,

Je n’ai de cesse de leur raconter votre vie,

Afin d’ancrer l’Amour en vous dans leurs vies,

O Allah prière et bénédiction sur Lui.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s